2018/19 – TY – Connaissance grammaticales pour le DELF A1/A2

Ecrit numéro 1: Two things to remember :

  • Say « why » you feel as you feel at least once.

Je déteste Paris parce qu’il y a trop de gens. / J’adore Paris car les gens sont très sympas. / Je suis content, mes parents sont avec moi.

  • Use at least 3 link words : Et (and), Surtout (especially), Mais (but), Donc (therefore), Ou (or), parce que (because), car (because), puis (then), après ça (after that), avant ça (before that), heureusement (fortunately), malheureusement (unfortunately).

Ecrit numéro 2: Two things to remember :

  • Use at least 3 link words : Et (and), Surtout (especially), Mais (but), Donc (therefore), Ou (or), parce que (because), car (because), puis (then), après ça (after that), avant ça (before that), heureusement (fortunately), malheureusement (unfortunately).
  • Make sure to use tu/toi if informal message or vous/vous for formal message. Also remember to introduce and finish your message with the appropriate expressions :
    • Informal: Cher …, Salut, Comment vas-tu?, Ton ami, A bientôt, A plus tard.
    • Formal : Monsieur … / Madame …, Bonjour, Comment allez-vous ?, En vous remerciant, Au revoir, Je vous remercie.

DM : check www.myfrenchteacher.eu -> list of what you should know « grammar wise » for the DELF A2 -> 3 questions you have about any grammar points (from the list or not).

Level A1 Beginner

 

Accord : masculin, féminin

Accord : singulier, pluriel

Adjectifs : place et accord

Adjectifs démonstratifs (ce, cet, cette, ces)

Adjectifs interrogatifs (quel, quelle, quels, quelles)

Adjectifs possessifs (mon, ma mes,…)

Adverbes de quantité et d’intensité  (un peu, beaucoup, trop, très…)

Adverbes de temps (aujourd’hui, hier demain, après…)

Articles définis (le, la, les)

Articles indéfinis (un, une, des)

Articles partitifs (du, de la, de l’, des…)

Article zéro

Complément du nom avec de (appartenance)

Conditionnel de politesse (je voudrais, j’aimerais, pourriez-vous) (1/3)

Formes impersonnelles simples (il pleut, il fait beau, il y a…)

Forme interrogative (est-ce que/qu’est-ce que)

Futur proche (1/3)

Habiter à + ville ou pays

Il y a

Impératif positif : quelques verbes en –er/venir, aller (1/2)

Moment (prépositions + date, mois, saison, année)

Négation ne… pas

Nombres cardinaux

Passé composé (1/4)

Phrase affirmative

Phrase interrogative : les trois formes

Phrase négative

Prépositions à, en, au, aux + pays/ville

Présent de l’indicatif (1/2)

Présentateurs (c’est/voilà)

Pronoms interrogatifs simples (qui, que, où, quand, comment…)

Pronoms personnels sujets (je, tu, il,…)

Pronoms toniques (moi, toi, lui…)

Quantité déterminée (un peu de, beaucoup de, pas de)

Quantité indéterminée (du/de la/des…)

Venir de + pays/ville

Verbes usuels : être, avoir, faire, venir, aller, comprendre

Level A2 Intermediate

Adjectifs : place et accord

Adjectifs indéfinis (tout, toute, tous, toutes)

Adverbes de fréquence (souvent, parfois, jamais)

Adverbes de lieu (ici, là, devant, en face…)

Adverbes de quantité et d’intensité  (un peu, beaucoup, trop, très…)

Adverbes de temps (aujourd’hui, hier demain, après…)

Aller à / être à / venir de + lieu

Articulateurs logiques simples (parce que, car, donc, ainsi, mais…)

Comparatif (du nom / de l’adjectif)

Complément du nom à ou de (usage/contenance)

Complément du nom : en ou de (matière)

Futur simple (1/2)

Il faut + infinitif

Imparfait (1/2)

Impératif positif et négatif

Négation : ne… jamais/ne… plus/ne … rien/ ne… personne

Nombres ordinaux

Participes passés

Passé composé (2/3)

Passé récent

Phrase exclamative (Quel… !)

Phrase interro-négative

Phrase négative

Prépositions de lieu (à côté de, devant, entre, loin de…)

Prépositions de temps (à partir de, avant, après, dès…)

Présent de l’indicatif (2/2)

Présent progressif

Pronom « on » (3 valeurs : nous, quelqu’un, les gens)

Pronom partitif en (quantité)

Pronoms COD et COI (me, te lem les,… / lui, leur…)

Pronoms compléments en / y (lieu)

Pronoms interrogatifs composés (lequel ?/ laquelle ?)

Pronoms relatifs simples (qui, que, où)

Réponses (oui/si/non/moi aussi/moi non plus…)

Verbes + infinitif (vouloir/pouvoir/devoir)

Verbes à deux bases

Verbes à trois bases

Verbes à une base

Verbes transitifs indirects (parler à quelqu’un…)

Vebes pronominaux

2018/19 – 5th years – Le 11 Novembre

Chers élèves,

Aujourd’hui nous allons découvrir comment les français se souviennent du 11 Novembre. Pour cela cliquez sur le lien suivant: ” Première guerre mondiale: commémorations“, regardez les deux vidéos et répondez aux questions qui suivent. La correction se trouve en fin de page.

Bien à vous,

Mr Porzadny

 

QUESTIONS:

Activité 1: Témoignage de Paul Ooghe – L’Armistice

Vrai Faux
1. Le 11 novembre, jour de l’Armistice, est pour lui un jour de joie.
2. Il a su avant les autres que c’était l’Armistice.
3. Avant la conférence de onze heures, les attaques ont continué.
4. Ce jour-là, il devait aller chercher pour une cinquantaine de kilos de matériel.
5. Le bouche à oreille a répandu l’annonce de l’Armistice parmi les soldats mais ses amis ne le croyaient pas.
6. Même le 11 novembre, il y a eu des morts et Paul Ooghe fête leurs funérailles chaque année.
7. Depuis la fin de la guerre, Paul Ooghe n’a jamais participé aux commémorations de l’Armistice.

 

Activité 2: Reportage de France 2 – La France entière a commémoré l’Armistice de la Première Guerre mondiale (11/11/2014)

  1. Où se passent les commémorations de l’Armistice ?
  2. Pourquoi le clairon joue-t-il les mêmes notes à 11 heures ?
  3. À quel endroit précis se passent les différentes cérémonies en France ?
  4. Que représente le bleuet accroché à la veste du président ?
  5. Est-ce le seul jour où la flamme du soldat inconnu est rallumée ?
  6. Le 11 novembre est-il uniquement le souvenir de la Première Guerre mondiale ?
  7. Que fait-on pour honorer les soldats tombés au champ d’honneur ?
  8. Pourquoi les 2 dernières personnes interviewées sont-elles venues aux commémorations ?
  9. Y a-t-il encore des Poilus vivants ?

 

———————————–

 

CORRECTIONS:

Activité 1: Témoignage de Paul Ooghe – L’Armistice

Vrai Faux
1. Le 11 novembre, jour de l’Armistice, est pour lui un jour de joie. (C’est un jour de deuil.) X
2. Il a su avant les autres que c’était l’Armistice. (Il l’a su en écoutant une conversation téléphonique.) X
3. Avant la conférence de onze heures, les attaques ont continué. (Elles ont été suspendues.) X
4. Ce jour-là, il devait aller chercher pour une cinquantaine de kilos de matériel. (Il devait aller au dépôt chercher des câbles, des lampes, etc.) X
5. Le bouche à oreille a répandu l’annonce de l’Armistice parmi les soldats mais ses amis ne le croyaient pas. (« Toi, t’es fou avec ton armistice ».) X
6. Même le 11 novembre, il y a eu des morts et Paul Ooghe fête leurs funérailles chaque année. (Au moment du clairon, des soldats se sont levés et dix hommes ont été tués par une batterie allemande.) X
7. Depuis la fin de la guerre, Paul Ooghe n’a jamais participé aux commémorations de l’Armistice. (On le voit au tout début sur une photographie d’un journal avec le roi Albert II lors des commémorations en Belgique « le Roi et le Brave ».) X

 

Activité 2: Reportage de France 2 – La France entière a commémoré l’Armistice de la Première Guerre mondiale (11/11/2014)

  1. Les commémorations se passent dans chaque ville, dans chaque village de France.
  2. Parce que c’est le moment précis de la fin de la Grande Guerre, le cessez-le-feu.
  3. Les cérémonies se passent devant le monument aux morts.
  4. Le bleuet représente les jeunes combattants morts avant d’avoir 20 ans.
  5. Non, elle est ravivée (rallumée) chaque jour.
  6. Non, le 11 novembre, on célèbre tous les soldats morts pour la France.
  7. Leurs noms sont égrenés/ égrainés (on dit leur nom et prénom, un à un, à voix haute).
  8. La première personne dit que c’est par solidarité pour les événements passés et parce que c’est important pour sa fille. La seconde dit que c’est parce que les soldats sont morts pour nous et que c’est pour se rappeler ces événements.
  9. Non, tous les Poilus sont morts.

Source: tv5monde.org

2018/19 – 1st years – Cours du 13 Novembre

It is / these are :

C’est = It is (singular)

Ce sont = these are (plural)

Quelques questions pour la classe de français:

QA : Qu’est-ce que c’est ? – What is it ?

C’est une vache/une trousse. – Ce sont des taureaux/des tables.

QB : Comment dit-on … en français ? – How do you say … in French ?

… c’est … : « A boy » c’est « un garçon ».

QC : Comment ça s’écrit « … » ? – How do you spell ?

Ca s’écrit . . . : Ca s’écrit  T, A, B, L, E

Les nombres de 20 à 69 :

20 : vingt / 21 : vingt et un / 22 : vingt – deux / 23 : vingt – trois / 24 : vingt – quatre / 25 : vingt – cinq / 26 : vingt – six / 27 : vingt – sept / 28 : vingt – huit / 29 : vingt – neuf. / 30 : trente / 40 : quarante / 50 : cinquante / 60 : soixante.

DM : orange box p105 (after learning the numbers) + Devoirs p74

2018/19 – TY – DELF A2: la production écrite

Préparation des écrits :

Rédaction de deux brèves productions écrites (journal intime, lettre amicale ou message)
–  décrire un événement ou des expériences personnelles
–  écrire pour inviter, remercier, s’excuser, demander, informer, féliciter…

 

Ecrit numéro 1 :

A : C’est votre premier jour en France. Vous racontez dans votre journal intime ce que vous avez fait et vous donnez vos premières impressions.

B : Des élèves de votre collège/lycée ont joué contre une autre école (match ou concours ou tournoi…). Votre professeur de français vous a demandé d’écrire un texte pour le journal du collège. Racontez cette journée (date, lieu, personnes présentes…). Dites qui a gagné et donnez vos impressions.                                               

C : Vous êtes parti(e) en vacances pendant une semaine. Vous écrivez à un(e) ami(e) francophone pour lui raconter vos vacances. Vous lui expliquez où vous êtes allé(e), avec qui et ce que vous avez fait. Vous donnez vos impressions sur vos vacances.

For Diego and Alvaro:

Vous êtes en vacances avec une famille française. Vous écrivez à un(e) ami(e) et vous parlez :

– de votre famille française,

– du lieu,

– et des activités que vous faites chez eux ou avec eux.

Common points :

  • Donnez ses impressions = to tell you how you felt.
  • Descriptions of places/activities.
  • Past tense is core tense.
  • 60 to 80 words

Impressions “positives”

  • J’aime (bien/beaucoup/vraiment/vachement) le temps, la nourriture
  • C’est mon truc.
  • C’est super cool.
  • C’était amusant.
  • J’adore la France, les baguettes, le fromage.
  • Je voudrais passer plus de temps ici.

– Ça me fait plaisir! Ça me plaît!  (Attention au passé composé: Ça m’a plu!). -> It makes me happy.
– C’est + un adjectif : c’est extraordinaire/ fantastique/ incroyable/ magnifique/ époustouflant.
– Je trouve/pense/crois que + c’est une belle ville.
– J’ai vécu une expérience fabuleuse/ extraordinaire/ mémorable/ inoubliable.

– Je suis (très) content / J’étais content. / Je suis heureux. -> I am / I was happy.

– Ca s’est bien passé. -> It went well.

– C’est cool / chouette.

– C’est mon truc.

– J’ai (vraiment) hâte de + verb -> exple : J’ai hâte de voyager / partir en vacances / etc.

Impressions “négatives”

  • Je déteste (vraiment/vachement/tellement) …
  • Ce n’est pas mon truc, c’est nul.
  • Je trouve ____ ennuyeux / triste / trop cher / dégueulasse / sale.
  • La nourriture est mauvaise. Le temps est mauvais. Il ne fait pas beau.
  • Ca m’énerve. -> It’s annoying.
  • L’Irlande me manque.

– Ça ne me plaît pas du tout! (Attention au passé composé: Ça ne m’a pas plu du tout!). -> I really don’t like it.
– Cette expérience ne m’a rien apporté, elle était sans intérêt.
– C’est + un adjectif: c’est banal/ ordinaire/ sans intérêt/ sans importance.
– Je trouve/ crois/ pense que ce n’est pas beau/ joli/ intéressant.

– J’ai faim / j’ai soif / je suis fatigué / je suis malade.

– Ca m’énerve. / Ca me saoul. -> It’s annoying me.

– Ce n’est (vraiment) pas mon truc.

– Je m’ennuie à mourir. -> I’m bored to death.

– Je suis mort de fatigue. -> I’m dead tired.

 

Two things to remember :

  • Say « why » you feel as you feel at least once: Je déteste Paris parce qu’il y a trop de gens dans les rues. / J’adore Paris car les gens sont très sympas. / Je suis content, mes parents sont avec moi.
  • Use at least 3 link words : Et (and), Surtout (especially), Mais (but), Donc (therefore), Ou (or), parce que (because), car (because), puis (then), après ça (after that), avant ça (before that), heureusement (fortunately), malheureusement (unfortunately).

2018/19 – 1st years – Le pluriel des noms

Le pluriel des noms

  • Réguliers:

Exemples au singulier : une chaise (a chair), un chaton (a kitten), une bouteille (a bottle)

Exemples au pluriel : des chaises, des chatons, des bouteilles.

Règle : to put a noun in the plural form simply add an « s » at the end of it.

  • Irréguliers :
    1. Les noms se terminant (=ending) en « al » :

Exemples au singulier : un cheval (a horse), un animal (an animal), un canal (a canal).

Exemples au pluriel : des chevaux, des animaux, des canaux.

Règle : to put a noun ending in « al » in the plural form, change “al” into “aux”.

  1. Les noms se terminant en “eau”:

Exemples au singulier : un bateau (a boat), un oiseau (a bird), un corbeau (a crow).

Exemples au pluriel : des bateaux, des oiseaux, des corbeaux.

Règle : to put an noun ending in « eau » in the plural form, add an “x” to it.

  1. Les noms se terminant en “s”, « x » ou « z »:

Exemples au singulier: une souris (a mouse), une intox (a fake news), un nez (a nose).

Exemples au pluriel : des souris, des intox, des nez.

Règle : no change for the plural form.

DM : le pluriel des noms : blue box p54 + devoirs p56