2018/19 – 5th years – Le 11 Novembre

Chers élèves,

Aujourd’hui nous allons découvrir comment les français se souviennent du 11 Novembre. Pour cela cliquez sur le lien suivant: ” Première guerre mondiale: commémorations“, regardez les deux vidéos et répondez aux questions qui suivent. La correction se trouve en fin de page.

Bien à vous,

Mr Porzadny

 

QUESTIONS:

Activité 1: Témoignage de Paul Ooghe – L’Armistice

Vrai Faux
1. Le 11 novembre, jour de l’Armistice, est pour lui un jour de joie.
2. Il a su avant les autres que c’était l’Armistice.
3. Avant la conférence de onze heures, les attaques ont continué.
4. Ce jour-là, il devait aller chercher pour une cinquantaine de kilos de matériel.
5. Le bouche à oreille a répandu l’annonce de l’Armistice parmi les soldats mais ses amis ne le croyaient pas.
6. Même le 11 novembre, il y a eu des morts et Paul Ooghe fête leurs funérailles chaque année.
7. Depuis la fin de la guerre, Paul Ooghe n’a jamais participé aux commémorations de l’Armistice.

 

Activité 2: Reportage de France 2 – La France entière a commémoré l’Armistice de la Première Guerre mondiale (11/11/2014)

  1. Où se passent les commémorations de l’Armistice ?
  2. Pourquoi le clairon joue-t-il les mêmes notes à 11 heures ?
  3. À quel endroit précis se passent les différentes cérémonies en France ?
  4. Que représente le bleuet accroché à la veste du président ?
  5. Est-ce le seul jour où la flamme du soldat inconnu est rallumée ?
  6. Le 11 novembre est-il uniquement le souvenir de la Première Guerre mondiale ?
  7. Que fait-on pour honorer les soldats tombés au champ d’honneur ?
  8. Pourquoi les 2 dernières personnes interviewées sont-elles venues aux commémorations ?
  9. Y a-t-il encore des Poilus vivants ?

 

———————————–

 

CORRECTIONS:

Activité 1: Témoignage de Paul Ooghe – L’Armistice

Vrai Faux
1. Le 11 novembre, jour de l’Armistice, est pour lui un jour de joie. (C’est un jour de deuil.) X
2. Il a su avant les autres que c’était l’Armistice. (Il l’a su en écoutant une conversation téléphonique.) X
3. Avant la conférence de onze heures, les attaques ont continué. (Elles ont été suspendues.) X
4. Ce jour-là, il devait aller chercher pour une cinquantaine de kilos de matériel. (Il devait aller au dépôt chercher des câbles, des lampes, etc.) X
5. Le bouche à oreille a répandu l’annonce de l’Armistice parmi les soldats mais ses amis ne le croyaient pas. (« Toi, t’es fou avec ton armistice ».) X
6. Même le 11 novembre, il y a eu des morts et Paul Ooghe fête leurs funérailles chaque année. (Au moment du clairon, des soldats se sont levés et dix hommes ont été tués par une batterie allemande.) X
7. Depuis la fin de la guerre, Paul Ooghe n’a jamais participé aux commémorations de l’Armistice. (On le voit au tout début sur une photographie d’un journal avec le roi Albert II lors des commémorations en Belgique « le Roi et le Brave ».) X

 

Activité 2: Reportage de France 2 – La France entière a commémoré l’Armistice de la Première Guerre mondiale (11/11/2014)

  1. Les commémorations se passent dans chaque ville, dans chaque village de France.
  2. Parce que c’est le moment précis de la fin de la Grande Guerre, le cessez-le-feu.
  3. Les cérémonies se passent devant le monument aux morts.
  4. Le bleuet représente les jeunes combattants morts avant d’avoir 20 ans.
  5. Non, elle est ravivée (rallumée) chaque jour.
  6. Non, le 11 novembre, on célèbre tous les soldats morts pour la France.
  7. Leurs noms sont égrenés/ égrainés (on dit leur nom et prénom, un à un, à voix haute).
  8. La première personne dit que c’est par solidarité pour les événements passés et parce que c’est important pour sa fille. La seconde dit que c’est parce que les soldats sont morts pour nous et que c’est pour se rappeler ces événements.
  9. Non, tous les Poilus sont morts.

Source: tv5monde.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *